Your Name, AMHA


Il y a de forte chance que lors de sa sortie au cinéma, je fus cloitré dans une grotte. Oui à mon corps défendant, le 28 décembre 2016, je n’ai pas entendu parler du film « Your Name », malgré le succès et le battage médiatique qui l’auréolait !
Comme il n’est jamais trop tard pour bien faire, je me suis empressé, ce jour, de le visionner enfin !
Ce qui m’a frappé, en premier lieu, c’est la qualité de l’animation. C’est d’une beauté photographique monumentale, d’un détail diabolique, une ambiance feutrée et délicate, je suis resté sur le cul tout du long, fasciné ! Certaines scènes ou plans sont de l’ordre, de l’art, une peinture vivante, en mouvement. Alors il est vrai que je suis très en retard sur l’animation japonaise, je dirais même de grosses lacunes, je me suis arrêté je pense, à Akira et Ghost in the Shell (exit « le tombeau des lucioles », « le château dans le ciel », « princesse Monoké », etc), ce qui peut expliquer cette gifle visuelle…

 

Mais ce n’est pas qu’un choc esthétique, c’est aussi un beau film, une belle histoire, qui trouve résonnance même pour quelqu’un de mon âge (qui a dit vieux ??) !
Le point de départ de ce film, du scénario fait référence à cette mythologie asiatique du fil rouge. Ce lien indéfectible qui uni les âmes sœur, faisant fi du temps, du lieu ou des circonstances, est censé un jour réunir les deux faces de la même pièce. Ce côté romanesque et romantique  est parfaitement maitrisé par le réalisateur. Il ne tombe jamais dans le pathos ou la facilité, c’est beau et émouvant. Il y a du fantastique aussi (sans pour autant dévoiler quoique ce soit), les protagonistes échanges leurs vie, de temps en temps. Tous deux s’endorment dans leurs vies, et se réveillent dans celle de l’autre, donnant lieu à certaines scènes plutôt cocasses et à une petite réflexion sur le « genre ». Je dois confesser que j’y ai aussi vu une pointe d’érotisme sous-jacent, mais c’est surement du à mon esprit mal placé 😉

Je n’irais pas plus loin sur le scénario, par crainte de gâcher le plaisir de la découverte. J’ajouterais une dernière chose, « Your Name » un film maitrisé de bout en bout, malin et esthétiquement bluffant. Il parle de l’amour et de « l’autre » de la plus belle des façons, se servant du cœur et l’esprit avec une infinie délicatesse !

Bande annonce:

 
Stéphane
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *