Stigmomètre pour Pentax K20D 1


Tout est parti du besoin de l’envie d’acquérir un objectif à focale fixe, de préférence un 50mm avec une grande ouverture. Le Pentax 50mm f1.4 SMC FA s’imposait comme le choix le plus rationnel, jusqu’à ce que je croise, au détour d’une navigation internet nocturne, un article ou plutôt un test (élogieux) du Voigtlander Nokton 58mm f1.4 SLII. Un bel objet, dans la plus pure tradition photographique. Le seul Hic, une mise au point manuelle, comme avec mon vieux Pentax 50mm M f1.7. Quelle galère pour faire la MAP avec ces verres de visée qui équipe les reflex numérique, pas pratique du tout et assez aléatoire.
Se pourrait’ il que je puisse équiper le K20D avec une verre de visée pourvu d’un stigmomètre, comme à l’époque ou j’utilisais du matériel argentique? Point de salut chez Pentax, une option qui n’existe pas et qui à priori ne sera jamais proposé!! Il ne me reste plus qu’à m’orienter vers du compatible, de l’adaptable. A ce petit jeu là, j’ai retenu deux fournisseurs, Katzeye et Focusingscreen.
Tous les deux jouissent d’une bonne réputation dans les nombreux forum photographique, avec cependant une légère avance concernant Katzeye. Mais à quel prix, le double de Focusingscreen. C’est cher pour quelqu’un qui souhaite tester et qui n’est pas du tout sûr de garder cette nouvelle possibilité de visée. Ce sera, donc, Focusingscreen, pour le prix et la qualité, bien-sûr!!


Là aussi, divers modèles sont proposés:

En ce sens le site est très bien fait, car chaque modèle est décrit de par sa provenance et ses caractéristiques techniques.

Mon choix se portera sur le K20D K3 Focusing Screen (Grid).

Une fois enregistré, la commande se déroule assez rapidement, le paiement s’effectue pas Paypal.
Le colis est envoyé le lendemain de Taiwan, avec un délai de réception de 5 jours.

5 jours après, le voici.

Le colis est bien emballé, avec soin.

La boite comprend le verre de visée (bien sûr 🙄 ), une pince en métal pour positionner le verre, deux doigts en latex pour ne laisser aucune trace et dans la boite du verre une pince en plastique pour déclipser celui d’origine.

L’origine Nikon (K3) du verre de visée ne fait aucun doute, il a “simplement” été retaillé pour s’insérer dans le K20D.

Vous êtes prévenu….

La pince en plastique avec le verre de visée.

Concernant le montage, j’ai légèrement galéré. Le stress de faire une grosse connerie ainsi que la fragilité du verre aux rayures à fait que j’ai mis un certain temps à le monter. Le schéma de montage à cette adresse.

Pour vous donner une petite idée de ce que l’on voit une fois que le verre de visée est installé.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=QYjc8DvcRDw[/youtube]

Quelques photos prisent en MAP manuelle.

Pour finir je dirais que je ne saurais que trop conseiller Focusingscreen, sérieux, rapide et matériel de très bonne qualité. Concernant le verre de visée, un pur bonheur qui demande un certains temps d’acclimatation après ces longues années d’ AutoFocus. Le Voigtlander rejoindra incessamment sous peu mon équipement photographique.

Adresse de Focusingscreen.

Stéphane.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Stigmomètre pour Pentax K20D