Marseille sous la pluie, c’est long…


Des semaines que cela dure, impossible d’enchainer plus de 2 ou 3 jours de beau temps. Froid, pluie, vent, tout y passe et l’appareil photo reste à la maison. Je dois être un aspirant photographe frileux, j’aime le soleil, les températures douces, les beaux ciels bleus et pourtant la pluie et le froid se révèlent être des beaux modèles photographiques.  Je dois sûrement manquer d’expérience, c’est cela. Je ne me sens pas encore l’âme à affronter ce genre de phénomènes 🙄

[singlepic id=1068 w=320 h=240 float=]

Tant pis, ce soir je me décide tout de même à sortir mon boitier, ça me manque trop. Je suis assez surpris par le résultat, le Voigtländer Nokton 58mm se prête bien à ce type d’image “sombre”, les photos sont douces et feutrées. Moralité, aucunes excuses n’est valables pour laisser son appareil photos dans le sac!!!

[nggallery id=17]

Stéphane.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.